Comment Vaporiser le Cannabis ?

La Vaporisation du Cannabis

La température idéale de vaporisation du cannabis se situe aux alentours de 190°C.
La température idéale de vaporisation du cannabis se situe aux alentours de 190°C.

Ces explications sont purement théoriques et ne doivent pas être prises pour une forme de conseil ou d’incitation à la consommation de cannabis. Le Cannabis est interdit en France, ces commentaires sont destinés à l’information et non à l’incitation du public. Merci de votre compréhension.

La température idéale de vaporisation du cannabis se situe aux alentours de 190°C.

Quelle Température pour Vaporiser le Cannabis ?

La weed saturée en cannabinoïdes se vaporise en la portant à une température élevée mais si elle arrive à un niveau trop haut, la combustion entre en jeu et la fumée et ses goudrons accompagneront le THC dans les poumons. La limite de température entre la vaporisation et la combustion est très mince.

La température idéale

La braise d’un joint ou la douille d’un bang peuvent atteindre une température de 425°C, ce qui est bien trop haut lorsqu’il s’agit de consommer du cannabis. La combustion entraîne la perte d’une grande partie du THC et l’émanation de goudrons cancérigènes. Bref, la combustion dégrade l’herbe.

Il faut atteindre 190°C pour que le THC se vaporise efficacement. Toutefois, avec le vaporisateur Volcano et sa technologie à effet venturi (à la manière d’une cocotte minute, la pression atmosphérique dans le cœur de chauffe est modifiée pour baisser le point de vaporisation), le THC peut être vaporisé à une température plus basse de 176°C . La technologie du vaporisateur électrique a donc une influence sur la température de vaporisation du cannabis. A moins de n’utilisier un Volcano, la température idéale se situe aux alentours de 190°C.

Trop chaud…

230°C et les fumées commencent à apparaître… Il est donc préférable de rester en dessous de cette température. Vaporiser la weed à haute température (215°C par exemple) va donner une première bouffée de vapeur épaisse et lourde dans laquelle le goût de la weed sera moins présent mais avec des effets plus forts et plus rapides. Les bouffées suivantes seront très rapidement sèches et auront un goût un peu grillé ou caramélisé. Plus forte dès le départ, la vapeur est plus agressive.

Une température haute va vaporiser beaucoup de THC dès le départ mais va également détruire les flavonoïdes et les terpènes (le goût et l’odeur de la plante) qui se seraient évaporés librement à une température plus basse.

Température moyenne

Le THC commence à se vaporiser efficacement à partir de 190°C. C’est cette température qui doit être utilisée avec la majorité des vaporisateurs du marché et d’ailleurs certains modèles ne permettent pas le réglage et sont réglés d’usine sur cette température.  À 170-180°C, la vapeur est plus fraîche et un goût plus puissant. La vaporisation à basse température permet de vaporiser plus lentement.

Pas assez chaud…

En bas de l’échelle, les flavonoïdes et les terpènes commencent à s’évaporer (sublimation) à environ 55°C, l’eau contenue dans la plante entre en ébullition et s’évapore à 100°C et le mélange des 2 donne une vapeur épaisse. A la température de 100°C, c’est une simple vapeur d’eau parfumée qui est produite.

Vaporisateurs Cannabis avec Ballon

Vaporisateur Volcano ClassicLes utilisateurs réguliers de vaporisateur ont tous leur température préférée mais certains utilisateurs de Volcano ou de vaporisateur à sac vont gérer la température par paliers. Lorsque l’on vaporise avec un sac (ballon), il est en général possible de réaliser 3 passes, 3 gonflages de ballon. L’idéal, est de réaliser des passes successives avec une température croissante. Par exemple, vous pouvez partir de 185°C puis 195°C et enfin 215°C. Cela vous permet d’avoir un premier ballon très végétal avec un goût floral, puis un 2ème plus léger en goût mais plus fort en THC et un dernier qui sera plus sec et plus caramélisé et qui finira le THC restant dans la weed.

Bref, chacun sa technique ! Je vous recommande de pratiquer avec prudence et de trouver votre température préférée.

Je tousse avec mon vapo ! Nocif ?

 Pourquoi est-ce que je tousse avec mon vapo ?! A la différence d’une cigarette, un vaporisateur s’inhale en continu et non par bouffées. Pour éviter que cette inhalation « directe » ne soit trop irritante, il préférable de ne pas gonfler les poumons au maximum mais seulement à environ 80%. Cela permet de prendre ensuite un peu d’air frais pour adoucir la vapeur un peu sèche.

Lorsque l’on vapote du cannabis, qu’il s’agisse de weed ou de hasch, il peut arriver que la vapeur soit un peu agressive. Cette irritation des poumons peut avoir 2 explications possibles :

– Le vaporisateur est réglé sur une température trop haute, ce qui donne une vapeur trop sèche, trop chaude ou même mêlée à de la fumée. Les muqueuses des poumons sont alors agressées et par réflexe, le diaphragme se contracte et tousse pour évacuer l’élément irritant. La température doit rester aux alentours de 190°C. Voir moins.

– Un vaporisateur de mauvaise qualité peut produire un peu de fumée même si le réglage de température est correct. Ce phénomène est souvent dû à la conception du vaporisateur. Ce sont les vaporisateurs à induction qui présentent le plus souvent ce genre de dysfonctionnements car l’herbe ou la résine sont alors en contact avec la résistance (élément de chauffe). Les vaporisateurs à convection sont bien plus fiables car la vaporisation a lieu en utilisant une ventilation à air chaud et non en mettant la weed en contact.

Bien préparer l’Herbe de Cannabis pour la Vaporiser

Herbe de cannabis hachée
Herbe de cannabis hachée, prête à être vaporisée

La weed doit être hachée finement pour être vaporisée.
L’herbe doit être hachée assez finement. Pour cela, un grinder, un moulin électrique ou encore l’effritage à la main. Cela augmente la surface d’échange avec l’air chaud. Elle doit également être aérée, c’est à dire ne pas être compactée ou tassée dans la douille du vapo. Il vaut mieux ne pas bourrer le vapo avec trop d’herbe, cela empêche la circulation de l’air. Par ailleurs, la weed doit contenir un petit peu d’humidité et donc pas trop séche.

Vaporiser Résine de Cannabis (Haschisch)

Le shit, est une résine qui va fondre lorsqu’elle chauffe dans le vaporisateur. À la moindre occasion, il va se colmater dans les alvéoles de la petite grille ou même pire, venir se coller sur le cœur de chauffe. Afin d’éviter cela, il faut effriter finement le haschisch avant de le déposer dans la douille du vaporisateur dans laquelle sur un petit peu de weed déjà vaporisée ou non, ou bien sur une autre herbe comme la passiflore qui possède un goût assez peu marqué. Ce petit matelas d’herbe va permettre au shit de fondre sans colmater dans le vapo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *