Firefly : un bijoux au design rétro !

Test et avis sur le vaporisateur portable Firefly

Ce vapo n’est plus disponible…

 

Découvrez le Firefly 2 !

 

Cliquez ici

 

 

Wahooo trop beau !

Le Firefly fait une sacrée impression la première fois qu’on l’a dans la main. Il est beau et original avec son style rétro année 60, il donne confiance avec sa finition soignée et son poids respectable.

Ce vapo portable haut de gamme est disponible en 3 couleurs au choix.

vaporisateur portable Firefly disponible en 3 couleurs
vaporisateur portable Firefly disponible en 3 couleurs

Le vapo Firefly est conçu intelligemment

A vrai dire, je n’avais jamais vu de système de ce type. Le Firefly est équipé d’une fermeture magnétique qui le rend très facile à ouvrir, le capot se détache complètement du corps du vapo pour découvrir la chambre de chauffe.

Vapo Firefly ouvert
Vapo Firefly ouvert

Si vous regardez la face intérieure, sous le capot du vapo Firefly, vous pouvez voir le sillon qui va de la chambre de vaporisation ou « douille » jusqu’à l’embout buccal. Ce sillon est le chemin par lequel est conduite la vapeur avant de l’inhaler. Le capot du vapo est en acier inoxydable et en verre borosilicate, des matériaux sains et inertes qui laisseront votre vapeur pure, sans substance indésirable ou « petit goût » autre que celui de votre herbe de Cannabis.

Utilisation du vapo Firefly

Chargement de la batterie

Commencez par charger la batterie de votre vapo Firefly. Cela prend 45 minutes pour une batterie chargée à 100%, ce qui vous assure environ 40 bouffées à tirer sur le vapo.

Vous pouvez recharger le Firefly directement avec son chargeur électrique mural fournit avec le vapo.

Toutefois, la batterie du Firefly est amovible et peut être rechargée à l’aide d’un chargeur externe vendu en option. L’intérêt de ce chargeur externe est que lorsque vous avez une deuxième batterie, vous pouvez vaporiser en continu. Et oui, avec 2 batteries vous pouvez en avoir toujours une chargée d’avance

Le Magic Flight Launch Box et le Muad-dib sont 2 autres vapo qui permettent l’utilisation de plusieurs batteries de rechange, pour une autonomie presque sans limite.

Charger la weed dans le Firefly

Là, très franchement je crois que les concepteurs de ce vapo ont atteint une sorte de perfection… Je ne connais simplement aucun autre vapo aussi pratique à remplir pour un vapo portable.

Chargement du vapo Firefly avec de l'herbe
Chargement du vapo Firefly avec de l’herbe

Lorsque vous retirez le capot magnétique du Firefly, vous êtes face à une large surface plate en inox, pourvue d’un trou. Ce trou est la douille que vous devez remplir avec votre herbe de Cannabis hachée. Votre weed doit être broyée avec les doigts et pas avec un grinder car elle ne doit surtout pas être en poussière.

Avec ce design, il est facile de charger sans renverser l’herbe par terre et il n’y a pas rainure ou de trous où l’herbe peut se coincer et salir l’appareil. Facile à remplir et à nettoyer.

Allumer le Firefly

Un simple petit bouton à faire glisser sur le côté et la LED donne une lumière verte si la batterie est OK. Si la LED est rouge, il faut le brancher sur son chargeur.

Pendant la charge, la LED est bleu clignotant, elle devient fixe quand la batterie est chargée à 100%.

ATTENTION : n’oubliez pas d’éteindre le vapo entre 2 utilisations en repoussant le bouton sur le côté en position OFF (LED éteinte). Si votre vapo passe la nuit comme en veille, il devra être rechargé le lendemain à coup sûr.

Prendre une bouffée avec le Firefly

Appuyez sur le bouton gâchette sur le côté pendant 10 secondes pour que le Firefly atteigne les 190° C réglés par défaut.

Restez appuyé sur le bouton et inhalez pendant 10 secondes environ.

Prendre une bouffée avec le vaporisateur de weed portable Firefly
Prendre une bouffée avec le vaporisateur de weed portable Firefly

Lorsque vous relâchez le bouton, le vapo s’arrête de chauffer. L’intérêt de ce système est que votre herbe refroidit dès que vous avez relâché le bouton, elle ne « s’use » pas pour rien entre 2 inhalations.

Sachant que plus votre herbe est exposée à la température et plus vite elle se consomme vite, cela vous permet de faire durer le plaisir et la batterie !

Nettoyage du vapo Firefly

Pour le petit nettoyage régulier, une brosse est fournie. Elle est efficace pour déloger les petites miettes de weed qui se collent sur la vitre et  dans la chambre.

Les surfaces planes en inox de ce vapo peuvent devenir collantes et brunir un peu après quelques sessions d’utilisation mais elles sont hyper faciles à nettoyer. Un simple petit chiffon propre et un petit peu d’acétone, un solvant que vous pouvez trouver au supermarché sont la meilleure solution mais de l’alcool ménager peut aussi vous aider. Surtout, assurez-vous de bien laisser sécher pour éliminer toutes traces de produit avant de réutiliser votre vapo.

Contenu de la boîte du vapo Firefly

Vapo Firefly : contenu de la boîte
Vapo Firefly : contenu de la boîte
  • 1 Chargeur 220 V
  • 1 Batterie Rechargeable Haute Puissance Lithium-ion (7.4V 750mAh)
  • 1 Kit de Nettoyage
  • 1 Pochette de Transport
  • 1 Mode d’Emploi

Mon avis sur le vapo portable Firefly

Super vapo avec un trés beau design et une belle finition. Il est très confortable à utiliser et rapide à la recharge même si il faut souvent le brancher.

Je regrette tout de même que la douille ne soit pas plus grande car on ne met pas assez de weed dedans à mon goût. Dommage également de ne pas pouvoir monter un peu plus facilement la température. Le seul moyen est de le faire préchauffer plusieurs fois de suite.

Un vapo assez qualitatif mais qui est à comparer au Arizer Solo, un peu moins cher et au Crafty, mieux conçu, plus perfectionné et plus cher.

Ce vapo n’est plus disponible…

 

Découvrez le Firefly 2 !

 

Cliquez ici

 

Voici le site du fabricant (en anglais www.thefirefly.com)

D'autres tests ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *